Qu'est ce que l'hypnose ?

Pratique très ancienne, l’hypnose a commencé à être étudiée plus scientifiquement en Europe à la fin du XVIIIè siècle. Au XIXè, elle a donné lieu à des controverses notamment en France. Au XXè siècle, le psychiatre américain Milton H. Erickson a apporté une nouvelle manière de procéder, au plus près de la personnalité des patients.

L’hypnose est un outil que le patient apprend à utiliser.
Ensuite, il peut s’en servir à sa guise. En quoi consiste-t-elle ?

Il s’agit simplement de focaliser son attention, dans un lieu sûr et une position confortable. Cette expérience amène à une perception et un ressenti nouveaux de nos difficultés. Nos sensations et nos pensées peuvent alors se modifier. On « voit » les choses différemment.
Dès lors, nous avons davantage conscience de ce qui nous pose vraiment problème, nous sommes mieux reliés à notre ressenti et nous prenons contact avec des ressources intérieures.

Pour ma part, ce sont deux personnes qui m’ont ouvert à l’hypnose: François Roustang, philosophe, psychanalyste et psychothérapeute très original, à l’œuvre considérable; et le Dr Charles Joussellin, médecin, très impliqué auprès de ses patients et dans la réflexion philosophique sur son métier, avec qui j’ai travaillé plusieurs années. Ensuite, j’ai eu la chance d’être formé par l’AFHYP, à La Madeleine, par Sandrine Picard et Pierre Lelong.